Cookie stuffing : ce qu'il faut savoir sur la fraude dans les plateformes CPA - TrackAd Cookie stuffing : ce qu'il faut savoir sur la fraude dans les plateformes CPA - TrackAd

Cookie Stuffing : ce qu’il faut savoir sur la fraude dans les plateformes CPA

Le Cookie stuffing est l’un des types de fraude les plus populaires auquel les E-commerçants doivent faire face dans leur travail avec les plateformes CPA. Le Cookie Stuffing – également connu sous le nom de Cookie Dropping – représente près de 60% de la fraude totale des affiliés CPA.

La méthode utilisée est la suivante : l’affilié fraudeur force l’installation d’un cookie de tracking d’affiliation sur le plus grand nombre d’ordinateurs possible. Ensuite, si l’utilisateur achète sur une des boutiques concernées, trackée par le cookie, la plateforme CPA va réclamer une commission pour l’affilié fraudeur.

 

Pour ce faire, l’affilié fraudeur peut utiliser différents moyens : Popup JavaScript, iFrame, Image, Script PHP.

 

Le processus du Cookie Stuffing est détaillé dans le schéma ci-dessous.

L’utilisateur ne peut pas voir l’installation de cookies. Et comme cela ressort clairement du schéma précédent, après avoir effectué un achat sur le site, l’identifiant de la commande est envoyé à la plateforme CPA partenaire et la commission est versée à l’affilié fraudeur. Et ce alors que l’utilisateur vient d’un autre canal marketing payant ou gratuit.

Ce type de fraude est le plus courant, car l’implémentation technique du dépôt de cookies ne prend que quelques minutes, et il est très difficile pour un site E-commerce de l’identifier.

 

Comment identifier l’installation de cookies

Une première méthode consiste à rapprocher les commandes enregistrées par le site E-commerce avec celles récoltées par les plateformes CPA partenaires en vérifiant leur source, par exemple à l’aide d’une solution analytique standard telle que Google Analytics ou Omniture. Mais ces outils ne dédupliquent les commandes que sur le dernier clic – ou dernier clic non direct. Lorsque le site E-commerce travaille avec une plateforme CPA avec un modèle de déduplication Post-clic, le rapprochement des commandes avec les solutions analytiques sera inefficace.

Par conséquent, pour identifier la fraude des affiliés CPA et se protéger contre celle-ci, il est nécessaire d’utiliser un outil spécialisé anti-fraude. Ce dernier doit pouvoir identifier la présence de la plateforme CPA dans le chemin de conversion.

 

Et afin d’avoir un bon arbitrage, l’outil spécialisé anti-fraude doit également permettre :

  • d’identifier quelle est l’interaction la plus récente si plusieurs plateformes CPA sont présentes dans le même chemin de conversion
  • de valider que le clic gagnant ait bien été réalisé dans la période avant-commande fixée avec la plateforme CPA (cookie time)

En outre, il est recommandé d’avoir une analyse détaillée de la qualité du trafic de chaque affilié, un outil d’arbitrage automatique et une solution de blocage des affiliés fraudeurs.

Sur la base de notre expérience avec de nombreux grands sites E-commerce, ils perdent entre 10% et 50% du budget marketing dépensé sur le canal Affiliation en raison du Cookie Stuffing.

 

Media Markt – un cas de Cookie Stuffing éclairant

Media Markt (Holding Media-Saturn) est le leader européen de la vente d’électroménager et d’électronique grand public avec plus de 800 magasins dans 14 pays et un chiffre d’affaires de 22 milliards d’euro.

 

Au moment de l’intégration avec TrackAd – notre outil anti-fraude – Media Markt travaillait avec deux plateformes d’affiliation majeures. Les objectifs de l’intégration avec TrackAd étaient :

  • d’avoir une meilleure profondeur d’analyse en bénéficiant de la performance au niveau de l’affilié
  • de détecter la fraude éventuelle

Media Markt utilisait Google Analytics Premium, plus une solution interne anti-fraude et le support d’une équipe d’analystes.

Au terme du premier mois de collecte de données, 48% des commandes issues de l’affiliation ont été identifiées comme du Cookie Stuffing.

Tous les affiliés fraudeurs ont été bloqués, ce qui a permis de sauver 53% du budget marketing dédié à l’affiliation sans perdre de commandes tous canaux confondus.

Espérons que ce cas inspirera d’autres sites E-commerce à s’équiper d’une solution anti-fraude performante.


By continuing to browse the site or closing this banner you accept the use of cookies. Our cookie policy