Differents types de fraude et comment les identifier - TrackAd Differents types de fraude et comment les identifier - TrackAd

Differents types de fraude et comment les identifier

Vous trouverez ci-dessous les principaux types de fraude des affiliés et les méthodes utilisées dans TrackAd pour les identifier.

Ensuite, nous présenterons les mesures que TrackAd a mises en place pour éviter les faux positifs (en identifiant le trafic légitime comme frauduleux).

 

Types de fraude et méthodologie pour les identifier

  • Cookie-stuffing

La méthode utilisée est la suivante : l’affilié frauduleux force l’installation d’un cookie affilié sur le plus grand nombre d’ordinateurs possible.

Ensuite, si l’utilisateur achète sur l’un des e-shops concernés, suivi par le cookie, la plateforme d’affiliation réclamera une commission à l’affilié frauduleux.

Cliquez sur le lien pour plus de détails : https://www.trackad.ai/fr/2018/11/11/cookie-stuffing/

Le Cookie Stuffing (ou Cookie Dropping) représente près de 60% de la fraude totale dans le canal Affiliation.

Dans sa méthodologie d’identification du cookie stuffing TrackAd se base sur l’absence de l’affilié dans le chemin de conversion.

  • Toolbar

Il s’agit d’une application ou d’une extension de navigateur. Il peut y avoir 2 types de toolbar : noire et officielle. La toolbar officielle est une extension officielle que l’utilisateur installe lui-même. L’extension noire est installée par l’utilisateur sur son navigateur mais il ne sait pas qu’elle va agir différemment de ce qu’il attend, par exemple en changeant les codes de tracking. L’une des principales caractéristiques de l’extension noire est que la réécriture du code de tracking se fait très rapidement après la précédente touchpoint.

La méthodologie d’identification des toolbars dans TrackAd est également basée sur le chemin de conversion. Si le temps entre 2 touchpoints dans le chemin de conversion est inférieur à 1 minute, TrackAd met une alerte sur le toolbar. Vous pouvez consulter les détails de chaque affilié avec un suspicion d’utilisation de toolbar ici.

En fonction du type d’affilié, vous décidez si vous payez ou non. Pour les éditeurs du type cashback, ce comportement est normal. Pour un site de contenu, ce n’est pas un comportement normal (par exemple : le client qui est venu sur votre site via de l’organic et en 30 secondes il est déjà redirigé par cet affilié).

  • Mauvaise déduplication 

La situation dans laquelle un affilié est bien présent dans le chemin de conversion mais n’est pas à la position lui permettant de recevoir une commission. Par exemple, il peut y avoir des clicks des trafic payants après celui initié par l’affilié, ou le trafic peut être généré en dehors de la durée cookie.

La méthodologie de l’identification de la mauvaise déduplication de TrackAd est également basée sur le chemin de conversion. TrackAd vous permet automatiquement :

. d’identifier tous les touchpoints du chemin de conversion et d’arbitrer la commission en fonction de la priorité de chaque source

. de valider que le clic gagnant a été effectué dans le cadre de la durée cookie définié avec la plateforme d’affiliation

  • Marque SEA

Il s’agit de campagnes SEA Google ou Bing avec des mots-clés basés sur le nom de la marque. Ces campagnes sont en concurrence avec votre trafic organique et votre propre marque SEA. Concrètement, vous payez une commission supplémentaire pour les clients que vous obtiendrez de toute façon.

La méthodologie d’identification de la marque SEA dans TrackAd :

Les principaux KPI de ce trafic sont les mêmes que ceux de vos propres campagnes SEA Marque (grand nombre de pages vues et longue durée de présence sur le site). Prenez les caractéristiques de vos propres campagnes SEA Marque et utilisez les alertes KPI dans TrackAd. TrackAd vous enverra un email si certains éditeurs ont un trafic qui ressemble à celui de SEA Marque.

Et ensuite vous pourrez analyser les détails de chaque éditeur et décider de le bloquer ou de le garder.

 

Garanties mises en place par TrackAd pour éviter les faux positifs

La principale garantie est que TrackAd ne dispose pas de son propre traquer et qu’il n’utilise que vos données First-party.

TrackAd collecte des données à partir de votre Google Analytics pour afficher tous les touchpoints du chemin de conversion. Deux types de fraude sont alors possibles :

. la fraude intentionnelle lorsqu’un éditeur génère du cookie stuffing ou de la toolbar noire pour s’attribuer des commissions

. fraude non-intentionnelle lorsqu’il existe des différences entre le suivi de la plateforme d’affiliation et celui de GA

En cas de fraude non-intentionnelle, l’éditeur n’en est pas responsable. Le problème se situe au niveau de la plateforme d’affiliation.

Une chose est sûre : les éditeurs concernés ne doivent pas recevoir de commissions pour ces commandes.

Il existe une exception pour les commandes oubliées par GA mais présentes dans votre CRM, ce qui représente généralement entre 5 et 10% du total des commandes. N’ayant pas les chemins de conversion pour ces commandes afin de les vérifier sur la fraude, nous recommandons à nos clients de payer les commissions pour ces commandes aux éditeurs.

 


By continuing to browse the site or closing this banner you accept the use of cookies. Our cookie policy