Comment optimiser vos campagnes Criteo - TrackAd Comment optimiser vos campagnes Criteo - TrackAd

Comment optimiser vos campagnes Criteo

Le premier levier d’optimisation des campagnes Criteo passe par le pilotage des enchères. Cependant, il existe plusieurs autres possibilités qui vous permettront d’améliorer notablement la performance de vos campagnes. Nous allons les décomposer en 3 parties.

Tout d’abord, commençons par les réglages techniques. La partie technique est la plus importante, dès lors que Criteo est avant tout un algorithme de machine learning. Dans 80 % des cas, les problèmes techniques sont à l’origine d’une limitation de la performance de vos campagnes.
Si vous voulez vous en assurer, demandez à votre chargé de compte Criteo de vérifier les 3 points ci-dessous.

 

. le Flux produit XML
Assurez-vous que tous vos produits sont présents dans votre flux avec les bonnes informations. Vérifiez également que les ID produits sont les mêmes dans le flux produit et dans les tags Criteo installés sur votre site.
La qualité du flux produit doit être une priorité, car Criteo montre aux utilisateurs des bannières basées sur les données envoyées dans le flux. Demandez à votre chargé de compte de vous envoyer un audit de votre flux produit et de vos tags. Il vous enverra un document complet avec un état des lieux et un indice de correspondance entre le flux et les tags.

 

. les Tags
Assurez-vous que les tags Criteo sont installés sur toutes les pages de votre site et qu’ils contiennent les bonnes informations. Bien souvent, des pages du site E-commerce ne sont pas taguées, ce qui provoque des pertes de données préjudiciables.

 

. Le paramètre de déduplication dans les tags
Vous avez déjà observé que le nombre de commandes indiqué par Criteo dans son interface est souvent 3 à 5 fois supérieur au nombre de commandes dans votre solution analytique ? C’est parce que Criteo utilise une déduplication Post-click 30 jours, quand votre solution analytique déduplique généralement en Last click non direct.
Pour synchroniser l’algorithme de Criteo avec votre solution analytique, il faut activer le paramètre de déduplication. Il permet d’envoyer à Criteo les commandes que votre solution analytique considère comme générées par Criteo.
Cependant, il est préférable de ne pas activer le paramètre de déduplication si vous enregistrez moins de 200 commandes par jour, tous canaux confondus. En effet, l’algorithme de Criteo n’aurait pas assez d’information pour fonctionner correctement.

Désormais, concentrons-nous sur le deuxième élément indispensable au succès des campagnes Criteo : les bannières.
Des bannières efficaces sont la clé d’un CTR élevé. Bien que vous payiez au click, Criteo calcule sa rentabilité au CPM estimé (= budget investi / quantité de 1000 impressions). Dès lors, des bannières avec un CTR élevé seront plus exposées que des bannières avec des enchères plus élevées mais un CTR plus bas.
Comment faire pour améliorer le CTR de vos bannières et ainsi avoir plus d’exposition ?

 

. Commencez par le modèle par défaut
Dans votre interface Criteo, vous pouvez vérifier votre modèle par défaut. Il doit être agréable à lire et refléter toutes vos lignes directrices. Si vous considérez que les bannières peuvent être améliorées, il vous suffit de demander à votre chargé de compte Criteo d’y apporter des modifications.

 

. Poussez les gens à l’action !
Le bouton Call-to-Action (CTA) a une incidence directe sur le CTR. Mais quel CTA sera le plus efficace sur votre cible ? Pour répondre à cette question, faîtes confiance au « CTA optimizer ». Cet outil proposé par Criteo va gérer un A/B test du texte de votre CTA en choisissant parmi les textes plus populaires (« Acheter », « Je découvre », …) et ne laissera que celui ou ceux qui ont le plus grand CTR. Pour l’activer, demandez à votre chargé de compte Criteo.

. Mettez en avant vos actions promotionnelles
Dans vos bannières, vous pouvez ajouter un élément de communication additionnel, au sujet d’une action promotionnelle par exemple (Soldes, Livraison gratuite, …), ou d’un bon de réduction. Cette fonctionnalité, appelée « Coupon » par Criteo, vous permettra non seulement d’augmenter le CTR des bannières, mais aussi de mettre en avant certaines offres spéciales de votre site. Il y a 2 modèles de « coupon ».

– le coupon Logo
Le coupon sera placé dans la zone du logo de votre société et sera montré en alternance avec le logo. Ce modèle de coupon convient pour une action régulière ou un bon de réduction. Ce format ne distraira pas votre audience des produits de la bannière, mais vous permettra de stimuler l’intention d’achat.

 

– le coupon Plein écran
Le coupon occupera toute la surface de la bannière et sera montré en alternance avec les produits. Ce format est très impactant pour l’utilisateur. Il est préférable de ne l’utiliser que pour des opérations très spéciales, comme une liquidation exceptionnelle par exemple.

 

Enfin, si vous désirez activer les coupons, ou si vous le faîte déjà, sachez que vous pouvez définir différents coupons pour différents entonnoirs et audiences, et même modifier la page de destination. Cela vous aidera à avoir une communication adaptée à chaque segment d’audience.

 

. Tout le monde aime les réductions
Pour augmenter le CTR et le CR des campagnes Criteo, il est possible de montrer à votre audience les remises sur vos produits. Il vous suffit d’envoyer à Criteo dans le Flux produit XML l’information sur l’ancien prix du produit et son nouveau prix. Dès lors, Criteo indiquera ces informations dans les bannières mais également la réduction dans un cadre de mise en avant. N’hésitez pas à travailler avec votre chargé de compte sur le design de ces différents éléments.

Le dernier pilier de l’optimisation réside dans la configuration des campagnes Criteo. A chaque objectif sa configuration : optimiser mes indicateurs clés de performance, augmenter mon volume de commandes ou augmenter la part de nouveaux clients. En voici les détails.

 

. Je veux augmenter mon volume de commandes
Par défaut, Criteo montre vos bannières uniquement aux visiteurs de votre site dans les 30 derniers jours. Ce segment s’appelle le « Low Funnel » – l’audience la plus disposée à passer une commande.
Néanmoins, un nombre important de visiteurs ne sont pas ciblés par les bannières Criteo, ceux qui étaient sur votre site au-delà des 30 derniers jours, alors qu’ils restent des clients potentiels. Ce segment s’appelle le « Middle Funnel ».
Vous pouvez étendre votre ciblage au Middle funnel afin d’augmenter votre volume de commandes. Le coût par commande sera plus élevé, mais ceux qui cliqueront dans les bannières alimenteront le Low Funnel. Vous pourrez ensuite leur montrer des bannières à meilleur prix.

 

. Je veux augmenter la part de Nouveaux Clients
Criteo recible tous les visiteurs de votre site, qu’ils aient déjà acheté ou pas. Vous pouvez cependant concentrer votre budget sur les visiteurs n’ayant jamais acheté sur votre site, qui sont l’audience que vous recherchez.
Pour ce faire, il faut demander à votre chargé de compte Criteo de séparer les deux audiences -nouveaux clients et anciens clients – dans l’interface Criteo afin d’avoir des enchères séparées pour chacune. Pour l’identification des audiences, basez-vous sur les données déjà collectées par Criteo et sur son cookie, qui lui permet d’identifier les visiteurs ayant déjà fait un achat sur le site.
Ensuite, il vous suffira d’augmenter les enchères sur les nouveaux clients afin de voir leur part augmenter. En parallèle, nous vous recommandons de baisser au plus bas les enchères sur les anciens clients. Vous avez d’autres leviers moins coûteux pour toucher ce segment, tels que la newsletter.

 

. Aidez-moi, je n’arrive pas à atteindre mon CPO !
Par défaut, Criteo se base sur le CPC pour gérer l’exposition de vos bannières. Mais votre chargé de compte Criteo peut activer les enchères par CPO ou par COS. Vous devrez au préalable avoir activé le paramètre de déduplication dans les tags, afin que Criteo ait le même calcul de CPO que le vôtre.

 

– enchères au СРС (cost per click)
Ce système d’enchère est le plus agile car il réagit à vos changements d’enchères dans un délai maximal de deux jours. Il vous permet également une grosse flexibilité avec le volume de click générés. Cependant, il ne vous donne aucune garantie sur votre CPO et peut vous amener à de gros écarts de budget.

 

– enchères au CPO (cost per order) ou au COS (cost of sale)
Vous définissez un CPO ou un COS dans votre interface Criteo. Dès lors, l’algorithme de Criteo va adapter vos enchères afin de respecter cet objectif.
Cette mécanique d’enchère est très séduisante, mais elle a deux contraintes :
. une modification d’objectif n’aura d’incidence qu’une à deux semaines plus tard,
. vous ne pouvez pas augmenter le volume de commandes générées, sauf à augmenter votre CPO ou votre COS et par conséquent sortir de votre objectif.

 

Nous espérons que cet article vous a été utile. Nous vous souhaitons d’excellentes campagnes Criteo!


Entrez votre numéro de téléphone et nous vous contacterons dans les 24 heures.

Call Me (FR)

By continuing to browse the site or closing this banner you accept the use of cookies. Our cookie policy

Entrez votre numéro de téléphone et nous vous contacterons dans les 24 heures.

Call Me (FR)